Julien Crochet – Promotion 2011 – Co Fondateur – BestComparator

BestComparator - Julien Crochet

Quel cursus avez-vous suivi et pourquoi avoir choisi l’ECE Paris ?

J’ai rejoint l’ECE Paris dès la prépa intégrée, après mon bac S. Je savais déjà que je voulais devenir ingénieur dans le domaine de l’informatique. Sachant cela, je ne souhaitais pas m’orienter vers une prépa classique. J’ai été séduit par l’ECE pour son dynamisme, sa localisation parisienne, son ouverture à l’internationale. A l’époque, c’était une des seules écoles qui rendait le départ à l’international obligatoire. Lors de mon cursus, je me suis orienté vers la Majeure Systèmes d’Informations car c’est les systèmes informatiques qui me passionnent le plus. Puis la Mineure Métiers du Conseil car en Ing3/Ing4 je me voyais plutôt consultant.

Quelles ont été vos motivations pour vous orienter directement vers l’entrepreneuriat à la sortie de l’ECE Paris ?

Lors de mon cursus à l’ECE, j’ai fait partie de JEECE (Junior Entreprise). Mon envie de devenir consultant était motivée par le fait de pouvoir travailler sur pleins de projets différents, un côté touche à tout. Puis au fur et à mesure des projets sur lesquels j’ai travaillé, j’ai retrouvé tous ces aspects dans l’entrepreneuriat.  S’adapter au besoin de ses clients. Trouver le produit ou service adapté. Etre efficace dans l’opérationnel. En tant qu’entrepreneur tu touches vraiment à tout : du business développement, de l’informatique, de la communication, du juridique, des ressources humaines… C’est un apprentissage permanent et beaucoup de remises en question.

Nous avons créé la société BESTCOMPARATOR en 2012 : Michel SALIB, Samuel MICHAUD et moi-même.  Tous diplômés 2011 de la majeure Systèmes d’informations  de l’ECE Paris.

Pouvez-vous nous en dire plus sur BestComparator ?

Le constat est simple. Il est de plus en plus difficile de choisir un produit High-Tech. Il faut avoir un minimum de connaissances et il y a  énormément de choix, que ce soit au niveau des produits ou des marchands. En France, il y a plus de 110 000 sites e-commerce ! Notre objectif est d’accompagner le consommateur dans le choix de ses produits.  Ce qui fait notre différence, c’est la très forte personnalisation de nos recommandations : on a développé un moteur qui prend en compte le profil, l’utilisation du produit, les attentes, le budget, les marques préférées… On reproduit les mêmes conseils qu’un bon vendeur en boutique, mais sur Internet ou sur Mobile. (http://fr.bestcomparator.com)

A la base,  BESTCOMPARATOR  était un projet étudiant réalisé dans le cadre de notre PPE (Projet Pluri disciplinaire en équipe) en Ing4. Nous avons décidé de le reprendre et de le développer en parallèle de notre stage de dernière année car on était sûr que ce projet avait un vrai potentiel.

A la sortie de l’ECE, nous avons été sélectionnés par l’incubateur de Novancia. Cela nous a permis de murir notre projet d’entreprise. On a travaillé sur le produit et sur des aspects plus business, RH, juridiques…

 

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Le site  http://fr.bestcomparator.com/ est sorti début juillet 2012. Cette période nous a permis de tester l’architecture et le site.

En septembre 2012, nous avons intégré l’accélérateur se startups Dojoboost. En juillet, nous étions à quelques dizaines de visiteurs par jour. En octobre nous avons commencé à communiquer et en ce moment nous avons 15 à 20 fois plus de visiteurs.

Nous avons également sorti une application Windows 8 en même temps que le lancement du système de Microsoft. Elle remporte un joli succès ! Elle a récemment été mise en avant par Microsoft sur le Windows store. Nous sommes également présents depuis début décembre sur iPhone et Android !

Notre objectif est d’être présent sur tous les canaux de distribution d’ici Noël, pour pouvoir vous accompagner dans le choix de vos produits quel que soit le lieu et le moment.

Que vous ont apportés vos expériences internationales lors de votre cursus à l’ECE Paris ?

La curiosité, l’ouverture d’esprit, l’envie d’aventures et de découvertes.  J’ai effectué un semestre en Ing3 à Concordia. La vie m’a tellement plu que je suis retourné l’été suivant à Montréal pour réaliser stage. Ensuite lors de la dernière année de mon cursus, j’ai effectué un semestre à Oslo en Norvège.

Votre conseil aux jeunes ingénieurs ?

Etre curieux, ne pas hésiter à essayer plein de choses !  Même si ce n’est pas parfait. Il vaut mieux tester et itérer pour trouver ce qui plait le plus ou marche le mieux. Il ne faut pas hésiter à bouger.

Quels souvenirs gardez-vous de votre passage à l’ECE ?

L’ECE Paris est en partie coupable de ce que je suis devenu !  J’e me suis ouvert,  j’ai rencontré des gens formidables.  Je me promène encore régulièrement dans les couloirs de l’ECE pour aider les étudiants dans leurs PPE ou les PFE.  C’est toujours un plaisir de rester dans les parages de l’école.

Vous êtes une des personnes à l’initiative du Club E (Club Entrepreneurs ECE), qu’est ce qui a fait que vous êtes venus vers Alumni ECE pour la création de ce groupe ?

C’était une évidence. Il y a de plus en plus d’entrepreneurs chez les jeunes diplômés, mais c’est également le cas dans les promos plus anciennes.  Avec la création de l’incubateur à l’ECE, nous avons souhaité la création d’un club entrepreneurs pour l ‘ensemble de la communauté ECE. Mettre en relation tous les entrepreneurs ECE et Alumni ECE. Ces réseaux, ces clubs  font la force de toutes les grandes écoles. De la nôtre également !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>